Pierres Précieuses

 

Les Diamants

Les diamants

 

Comme beaucoup d’autres pierres le diamant se décline en couleur…
On les trouve en bleu, en rose, en jaune canari, en orange, en vert, en toutes ces nuances de brun léger que l’on appelle « cognac » ou  « champagne », en noir, en rouge, …

Pierres Précieuses

 

Le Rubis

Le Rubis

 

Les rubis sont parmi les pierres le plus précieuses et les plus chères du monde. Le prix est déterminé par la qualité de la pierre. Les rubis rose sont attribués au saphir, il s’agit de la même famille de pierre (corindons), seule la couleur en change le nom.

Pierres Précieuses

 

Les Saphirs

Les Saphirs

 

Le saphir se décline en plusieurs couleurs. Le plus connu est le saphir bleu mais les autres couleurs sont toutes aussi rares et belles : Jaune, orange, bleu lavande, vert, rose, violet, et bien d’autres couleurs… La seule couleur qu'on ne trouve pas dans la gamme des saphirs est le rouge, en effet un "saphir" rouge est un rubis !

L’un des saphir les plus appréciés a une teinte fantaisie, le rose orange ou l’orange rosé appelé « Padparadscha », saphir extrêmement  rare.

 

Pierres Précieuses

 

L'Émeraude

l’Emeraude

 

C’est un minéral, de couleur verte, qui appartient à la famille des béryls. D'une grande variété de teintes en fonction de sa provenance, l'émeraude est une pierre précieuse très rare. Elle comporte de nombreuses inclusions, ce qui la rend également hautement fragile.

Pierres Précieuses

 

L'Aigue-Marine

l’Aigue-Marine

 

De la famille des béryls (comme l’émeraude), l’aigue-marine est de couleur bleu clair évoquant l’eau. C’est une pierre magnifique et onéreuse quand elle a une très belle couleur bleu lagon.

Les Tourmalines

Les Tourmalines

 

La tourmaline est, par sa couleur, un miracle quasiment unique : voici une pierre qui est susceptible d’exister respectivement, en rouge, en vert, en bleu, en jaune, en noir, ou même sans couleur du tout.

 

Une tourmaline d’un rouge soutenu sera appelée « Rubellite ». Les tourmalines rouges et roses ont des teintes différentes, qui vont du rose bonbon au rouge rubis.

 

 

 

 

 

 

 

La tourmaline bleue est appelée « Indigolithe »

 

 

 

 

 

 

 

Une Tourmaline bleu turquoise se nomme Paraïaba. La beauté et la vivacité de la couleur des pierres de Paraïba ont toujours suscité l’enthousiasme dans le monde des gemmes. Cette pierre, devenue populaire en peu de temps, est aujourd’hui parmi les plus onéreuses et les plus recherchées au monde.

 

Pierres Fines

 

Les Grenats

Les Grenats

 

Il est vrai que le grenat aborde cette couleur rouge, chaude et profonde, malheureusement, peu de gens savent que la gamme des grenats comporte bien d’autres couleurs, aussi belles que brillantes.

 

La Tsavorite, au vert brillant.

 

 

 

 

 

Le grenat Démantoïde  est l’une des plus brillantes pierres gemmes qui soit et l’une des plus appréciées.

Ce grenat Démantoïde est ainsi l’une des pierres les plus chères et les plus convoitées, à la fois pour sa rareté et sa brillance incroyable faisant de lui le plus onéreux de la gamme des grenats.

 

 

 

 

 

Le grenat Mandarin ce bel orangé vif  parfois accompagné d’une légère tendance au brun léger. Ces nuances vont de la pêche mûre  jusqu’au rouge-orange soutenu.

Pierres Fines

 

L'Alexandrite

L’alexandrite

 

Une des pierres gemmes les plus passionnantes de toute l’histoire est l’alexandrite. Elle change authentiquement de couleur en passant du vert, quand elle est exposée à la lumière naturelle, au rouge franc, quand on la regarde à la lumière d’une lampe à incandescence.

Pierres Fines

 

Pierres Fines

 

La pierre de Lune

La pierre de Lune

 

La pierre de lune semble issue de la magie, avec sa luminescence fantomatique, flottant au sein d’une matière cristalline.

Les meilleures pierres de lune ont un reflet interne bleu, une limpidité parfaite et le corps de la pierre est incolore.

La Iolite

La Iolite

 

La Iolite est en général d’un bleu rouge et à un reflet d’une douceur qui peut la rendre très attirante.

Pierres Fines

 

La Tanzanite

La Tanzanite

 

La Tanzanite est une gemme spéciale et unique en son genre. Sa couleur bleue, qui étincelle en un rayonnement à peine teinté de rouge, est magnifique.

Pierres Fines

 

La Morganite

La Morganite

 

La Morganite est sans doute, avec l'émeraude et l'aigue-marine, la mieux connue de tout le groupe fabuleux et multicolore des béryls. La morganite existe en diverses nuances de rose. Certaines sont nettement rose, d’autres tendent vers le rouge.

Pierres Fines

 

Les Opales

Les Opales

 

Les opales de Feu vont du jaune ardent, à l'orange et même aux rouges tellement brillants qu’on s’attend à ce qu’ils embrasent les ténèbres.

 

 

 

 

 

 

 

Les autres variétés d’opale sont généralement taillées en cabochon, présentant une forme de dôme arrondi, de sorte que rien n’empêche le jeu de ses couleurs. L’opale de feu est généralement facettée pour ajouter à sa couleur sirupeuse un scintillement particulier.

 

Le groupe des opales comprend un grand nombre de gemmes merveilleuses, qui ont en commun la même caractéristique : elles brillent, elles étincellent en un jeu constant de couleurs pleines de fantaisie. C’est ce que les experts ont nommé «l’opalescence». 
Suivant la nature, l’endroit où elle se produit et la couleur que présente le corps même de la pierre, on fait une distinction entre l’Opale noire, l’Opale claire, l’Opale laiteuse (ou opale cristalline),…

 

Pierres Fines

 

Les Perles

claire

sombre

blanc

jaune

Les Perles

 

La perle est, en quelque sorte, une gemme organique. Elle prend naissance quand une huître recouvre un corps étranger de belles couches de nacre.

 

La plus grande partie des perles de culture est produite au Japon. Dans les eaux plus chaudes du Pacifique Sud des huîtres de plus grande dimension produisent les « perles de culture du Pacifique Sud » et les « perles noires de Tahiti ».


Des perles « d’eau douce » sont également cultivées dans des coquillages vivant en eau douce.

Lustre

élevé

bas

Taille

Surface

propre

tachée

Forme

ronde

gris claire

bleu paon

gris sombre

aubergine

verte

vert olive

bleue

magenta

semi-ronde

goutte

baroque

cerclée

bouton

Tonalité

Teinte

12-13 mm

13-14 mm

14-15 mm

15-16 mm

L'Or

 

L’or est un métal précieux très recherché et apprécié depuis l’aube des temps (depuis le Chalcolitique, à la fin de la préhistoire !)

L’or natif (or fin, ou 1000‰) se présente sous forme de pépites d’une belle couleur jaune. En haute-joaillerie on le retrouve sous forme d’alliage (18K pour la France soit 750‰ d’or pur + 250‰ d’autres métaux en fonction de la couleur désirée), qui se déclinent en rose, rouge, blanc, vert, citron,…

Métaux Précieux

 

L'Or

Le Platine

 

Le platine fût découvert vers 1720 par Antonio de Ulloa. Ce métal, d'une couleur blanc-gris, est aujourd'hui plus précieux et coûteux que l’or.

Le platine est résistant et malléable mais plus dense et plus difficile à fondre que l’or.

Il est beaucoup utilisé aux États-Unis, dans de très rares cas il provoque des allergies.

Métaux Précieux

 

Le Platine

L'Argent

 

Ce métal blanc représentait, en 3000 avant JC, une source de valeur pour les civilisations du Proche-Orient. Depuis cette époque l'argent n'a cessé d'être exploité et d'autres mines ont été découvertes.

L'argent est utilisé en haute-joaillerie pour sa couleur très blanche et sa légèreté, comparée à celles de l'or et du platine. Dans notre atelier nous l'utilisons sur certaines pièces bien précises pour toutes ces propriétés.

Métaux Précieux

 

L'Argent

L'Émail : La matière

Le contenu de la louche est versé dans des moules en fonte où l’émail va refroidir lentement donnant ce qu’on appelle des «frittes» d’émail.

Ces «frittes» sont ensuite concassées puis broyées de façon à obtenir une fine poudre (90% de l’émail est utilisé sous forme de poudre).

Depuis 1982 la matière «émail» est protégée par décret:

Décret n°82-223 du 25 février 1982 portant application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services en ce qui concerne l'émail et les produits émaillés ou vitrifiés.

Article 1

Les dénominations Email ou Emaux sont réservées aux produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d'une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former en une ou plusieurs couches un revêtement vitrifié, fondu à une température [*minimum*] d'au moins 500 °C .../..

Si la curiosité vous pousse plus loin vous pouvez trouver de nombreuses oeuvres en émail dans les musées comme la Salle Léonard Limosin au Musée du Louvre, Le Musée des Arts Décoratifs à Paris, le Musée de l'Ermitage, et sans oublier le Vatican.

 

Plus récemment les émaux ont fait parler d'eux lors de la vente aux enchères Berger et YSL.

L'HISTOIRE DE L’EMAIL EN FRANCE :

Les Celtes au IIIème siècle avant J.C. Ces derniers coulent l'émail dans des cavités moulées en creux, sur un support de bronze, première amorce de la technique du champlevé.

Au Xème siècle, le cuivre, moins onéreux, se substitue à l'or auquel resteront fidèles les ateliers orientaux. L'oeuvre de Limoges produit en masse des pièces de cuivre champlevé et cloisonné: : châsses, reliquaires etc... Les ateliers locaux, stimulés par la renommée de l'abbaye de Saint-Martial, font de Limoges, l'un des foyers principaux de l'émaillerie européenne.

 

Au XVème et au XVIème siècle, les émaux peints rompent avec les techniques précédentes et s'intègrent au grand mouvement "Renaissance".  Limoges conquiert au XVIème siècle, grâce aux émaux translucides et à la grisaille (technique du «Blanc Limoges»), une place unique en Europe.
 Parmi les dynasties d'émailleurs limousins, les Pénicaud, les Noailher, les Courteys, les Laudin, il faut citer Léonard Limosin, Maître Peintre Emailleur à la cour du roi François Ier.

 

Au XXème siècle les ateliers parisiens de grands joailliers et orfèvres dont notamment Lalique, jonglent avec les techniques, multipliant objets décoratifs et bijoux. A Limoges, l'émaillerie retrouve une place de 1er ordre grâce aux ateliers Fauré, Léon Jouhaud, Alexandre et Henriette Marty, Charles Peltant, Jules et Robert Sarlandie etc../..

L'HISTOIRE DE L'ATELIER CHERON :

Atelier familial fondé en 1954 par Henri et Marie-Madeleine CHERON. Dernier Atelier spécialisé dans la technique de la grisaille et miniature. Ces savoir-faire rares se transmettent de mère en fille depuis maintenant 3 générations. Ils sont appliqués dans le respect des techniques apprises des anciens émailleurs et dans le respect du travail artisanal.

 

Nous appliquons aujourd’hui nos techniques à des émaux d’expression traditionnelle et contemporaine… Nos créations sont le reflet d’un mariage  entre tradition et modernité, respect des savoir-faire et créations contemporaines… Nos émaux sont utilisés dans la Haute Joaillerie et la Bijouterie. Nous réalisons également des objets émaillés (coupes avec ou sans montage d'orfèvrerie, coupelles, tableaux figuratifs ou abstraits).

 

Notre Atelier a été labellisé aux «Entreprises du Patrimoine Vivant» en fin d’année 2008.

LE «BLANC LIMOGES» :

Le travail se fait sur une base de métal généralement en cuivre, et quelquefois en or, en argent ou en fer. Une fois la plaque (ou l'objet métallique) prête à recevoir l'émail, on procède à la pose, puis à la cuisson des poudres. La cuisson, qui se situe entre 850 et 900°, révèle les couleurs définitives de l'émail, ainsi que l'intensité de son éclat.

 

On procède ensuite à la réalisation du visage au «blanc limoges». Le « blanc limoges » est une poudre d’émail surbroyé, travaillée sous forme de pâte.

Cet émail est modelé à l’aide d’un pinceau et d’une aiguille sur une base de cuivre émaillé de couleur foncée.

 

On peut ainsi aller du blanc le plus pur à des tons de gris les plus foncés et réaliser le modèle dans un camaïeu de gris appelé « grisaille ». Plusieurs couches de blanc sont nécessaires (avec une cuisson à chaque couche) pour obtenir un résultat de qualité. Pour les miniatures on emploie un paillon d’argent ou d’or afin de donner de l’éclat aux vêtements.

Le « blanc limoges » qui a servi à modeler le visage et les cheveux est ensuite teinté avec des couleurs à peindre (cuisson 500-600°).

 

La finition des miniatures est faite de rehauts d’or fin à peindre avec une dernière cuisson autour de 550°. De la découpe du cuivre  jusqu’à  la signature il aura fallu 11 cuissons et prés de 20 opérations  pour réaliser une miniature.

 

 

”Miniature au Blanc Limoges”

Atelier Chéron - Monture Sandrine Tessier

”Grisaille au Blanc Limoges”

Atelier Chéron - Monture Sandrine Tessier

L'Émail

 

L'émail est une substance cristalline très affinée, vitrifiable au feu, et composée d'un mélange de silice, soude, minium, carbonate de potasse et borax. Cet émail est ensuite coloré par adjonction d’oxydes métalliques (par exemple l’oxyde de cobalt permet d’obtenir un émail bleu).

 

Après plusieurs fusions dans un creuset porté à 1400°C on cueille l’émail en fusion à l’aide de grandes louches métalliques.

L'Émail

Découvrez quelques réalisations !

Boucles d'oreilles

Bagues

Colliers